lesoiseauxdufaucigny
Le blog d'un club haut savoyard de passionnés d'oiseaux: canaris, perruches, perroquets, poules....

Thèmes

afrique animal oiseaux animaux astrild australie bande beaumarquet bleu blog bonne bouvreuil

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Anatidés (29)
· Canaris (27)
· COUP DE GUEULE !!!! (26)
· Découverte (29)
· Dendrocygnes (11)
· Exotiques (106)
· EXOTIQUES BARBUS, EURYLAIMES (9)
· EXOTIQUES CHARDONNERET, BOUVREUIL,TARIN (16)
· EXOTIQUES ESTRILDIDES (74)
· EXOTIQUES TANGARA, MANAKIN CALLISTE (27)
· Fiches "techniques" (11)
· Gestion d'elevage (10)
· INDIGENES (45)
· Le club (50)
· Législation (21)
· Les expos de nos "voisins" (74)
· Nos installations (14)
· Notre expo (30)
· Observation d'oiseaux rare: Migration (4)
· Oiseaux de parc (12)
· Photos de Cailles (2)
· Photos de Faisans (8)
· Photos de paons (1)
· Prophylaxie (22)
· Protection de la Faune sauvage (5)
· Psittacidés (104)
· RAPACES (7)
· Sarcelles (3)
· Vidéos (28)

Rechercher
Derniers commentaires Articles les plus lus

· OISEAUX - Les différentes maladies des canaris
· le chardonneret(carduelis carduelis)
· Et encore (batterie d'élevage canaris)
· Enfin !!!! batterie d'élevage de canaris
· Liste des oiseaux domestiques

· OISEAUX - Perruche moineau celeste(forpus coelestis)
· canaris Rouge intensif et ivoire rose schimmel.
· OISEAUX - LE ROSSIGNOL DU JAPON
· poule
· LE GEAI BLEU (cyanocitta cristata)
· OISEAUX- le mainate religieux
· OISEAUX - LE CHARDONNERET TRISTE (CARDUELIS TRISTIS )
· Paon bleu (Pavo cristatus)
· Observation d'oiseaux rare: Migration
· Le Cardinal de Virginie

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Blogs et sites préférés

· canaris
· GROCE
· U.O.F
· Confédération Ornithologique Mondiale
· Animo-habitat
· Amazonia
· guarouba.com
· CDE club National des Oiseaux Exotiques


Statistiques

Date de création : 07.11.2006
Dernière mise à jour : 30.08.2014
882articles


OISEAUX - LE PERROQUET DE MEYER

Publié le 30/08/2014 à 11:29 par lesoiseauxdufaucigny Tags : oiseaux perroquet de meyer
OISEAUX - LE PERROQUET DE MEYER

Cet été particulièrement intéressant a été l'occasion de de parcourir certains souvenirs d'expo.

C'est ainsi que cette photo de perroquets de Meyer a refait surface.

Elle avait été prise en 2007 à Reggio Emilia.

C'est un perroquet africain mesurant 22 cm.

OISEAUX - LES CAGES D'ELEVAGE D'UN ELEVEUR DE CANARIS

Publié le 27/08/2014 à 18:21 par lesoiseauxdufaucigny Tags : oiseaux concours fond couples papier
OISEAUX - LES CAGES D'ELEVAGE D'UN ELEVEUR DE CANARIS

Il s'agit de cages italiennes de marque Ital Gabbie de 60 cm de long x 33 cm de large et 33 cm de haut.

Elles se démontent pour un meilleur nettoyage mais il n'est pas possible de les unir pour en faire des mini-volières d'1,2 mètre.

Il y a une séparation centrale amovible, bien pratique quand il y a des jeunes.

Une cage par couple pour la saison ou 1 à 3 oiseaux pour la préparation aux concours, c'est assez souple.

Il existe une possibilité d'avoir un modèle de batterie avec des rouleaux papier à la place de tiroirs comme fond de cage. Les éleveurs ayant un grand nombre de couples apprécient ce genre de dispositif qui permet de gagner du temps lors du nettoyage.

Ici, nous sommes aavec une disposition plus classique, avec des tiroirs.

OISEAUX - L'ASTRILD DES FEES

Publié le 22/08/2014 à 17:43 par lesoiseauxdufaucigny Tags : oiseaux estrilda estrilda charmosyna
OISEAUX - L'ASTRILD DES FEES

Evoquons aujourd'hui ce petit exotique africain que j'ai eu la chance de détenir, il y a quelques années.

Estilda charmosyna était considéré comme une sous-espèce d'Estrilda erythronotos, l'astrild à joues noires. Mais, les choses bougent beaucoup en la matière. L'astrild des fées serait donc une espèce à part entière, désormais.

Il vit en Somalie, Ethiopie, Ouganda, Soudan et Kenya.

La femelle serait plus grise sans forte nuance de rose. Cette couleur peut également être absente, en tout cas limitée au ventre et aux flancs. Mais il y a de grandes variété de couleurs d'un individus à l'autre.

Ce n'est pas un oiseau abondant. Il peut être commun là où il est. Il vit dans les prairies sèches, les fourrés et les épineux. C'est un oiseau discret qui se déplace en petite bande. Celle-ci peut devenir plus importante après la reproduction.

Il se nourrit au sol, dans les herbes et les arbustes de graines, fruits, insectes comme les termites mais aussi de fruits et de bourgeons.

Il mesure 12 à 13 cm.

C'est un oiseau qui a été importé régulièrement et sa reproduction a réussi en captivité. Elle nécessite une attention particulière et des conditions étudiées.

L'astrild des fées a besoin d'une grande tranquilité. Il vaut mieux isoler le couple dans une volière assez grande (2,5 à 3 mètres de long) dans un local pouvant offrir une température supérieure à 21°.

L'oiseau accepte bien un nid-boite qu'il aménage ensuite. Il semble que l'astrild recherche le nid le plus haut possible dans la volière.

La ponte est de 4 à 5 oeufs rarement 6. La couvaison dure environ 15 jours.

Je parlais de la température. Cela est important dans la mesure où les jeunes ne sont plus couverts par les parents à partir du quatrième jour, le jour et à partir du 8ième jour, la nuit.

Les jeunes terminent leur première mue à 9 semaines.

Pas de reproduction sans une bonne alimentation.

Ilfaut donc une nourriture animale pour nourrir les jeunes.

Cette source de nourriture se trouve à travers les oeufs de fourmis et les vers de farine, faciles à cultiver.

Il s'avère que cet astrild affectionne les chrysalides de vers de farine.

Il faut commencer par une cinquantaine de chrysalides par jour puis environ 80/jour lorsque les petits ont quelques jours puis plus de 100/jours lorsque les jeunes ont 1 semaine. Avec l'envol des jeunes, les quantités repassent à une cinquantaine.

Pour obtenir une telle quantité (pour 1 couple), il faut élever plusieurs kilos de vers de farine !

Outre ces chryslalides, le millet rouge mi-mûr en grappe est bien apprécié. Bien entendu, on peut aussi donner toutes nos herbes aux graines mi-mûres.

Bel oiseau que l'on aimerait voir plus souvent !

OISEAUX - L'ARA RUBROGENYS

Publié le 22/08/2014 à 16:12 par lesoiseauxdufaucigny Tags : oiseaux ara ara rubrogenys bolivie vie homme nuit oiseau
OISEAUX - L'ARA RUBROGENYS

Il porte aussi le nom d'ara de Lafresnaye ou d'ara à front rouge.

Sa population est en fort déclin. Il vit dans une région très restreinte de la cordillère des Andes en Bolivie.

Il n'est pas possible de différencier visuellement le mâle de la femelle. Il faudra passer par un test ADN. Il mesure environ 60 cm.

Il vit dans les zones semi-arides, au milieu des cactus, des broussailles, des arbres épineux. Un terrain assez découvert, en somme.

Ces aras se rassemblent la nuit pour dormir  dans des dortoirs communs sur des falaises.  Au sein même de ces dortoirs, ces aras se rassemblent par couple ou famille. Le matin, à l'aube, ils s'envolent vers les lieux de nourriture. Avant de se nourrir, ils se nettoient en se lissant les plumes tout en poussant quelques cris bien aigus. Ils mangent des légumes, du maïs, des graines. Les cactus jouent aussi un rôle important dans leur alimentation.

Ils ne vivent jamais bien loin d'un cours d'eau pour se désaltérer.

C'est un oiseau qui niche dans les crevasses des falaises. Il nicherait bien dans les troncs et les grandes branches des arbres mais ces derniers sont souvent détruits pour laisser place à des pâturages. La déforestation est bien partout présente.

C'est un oiseau qui a été victime de captures pour en faire un oiseau de cage mais a aussi était pourchassé pour ses dégâts commis dans les champs et les cultures.

Son espérance de vie est d'environ 80 ans. Comme un homme, donc. Bon, dans les faits, on devrait être plus proche des 50 à 60 ans compte-tenu des difficultés.

 Compte-tenu de sa disparition quasiment annoncée à l'état sauvage, sa détention nécessite des autorisations bien spécifiques (Cites). Nous parlons d'autorisation préfectorale de détention et, pour le détenteur, d'un certificat de capacité.

 

OISEAUX - LE LORI ECARLATE

Publié le 20/08/2014 à 13:11 par lesoiseauxdufaucigny Tags : eos bornea indonésie lorides moluques oiseaux vie fleurs bébé oiseau
OISEAUX - LE LORI ECARLATE

Il porte aussi le nom de Lori rouge.

Eos Bornea vit en Indonésie et plus particulièrement sur un ensemble d'iles appartenant à l'archipel des Moluques. Ce territoire couvre environ 74200 km² et un peu plus de 2 millions de personnes y vivent.

Lori écarlate aussi en raison de ses couleurs.

Il existe une sous espcèe qui ne vit que dans l'ile de Buru qui appartient aussi à l'archipel des Moluques, pas très loins d'Ambon, capitale de la région. Cette sous espèce est plus petite et porte des couleurs plus sombres.

Au total, il y aurait 4 sous-espèces, toutes dans cet archipel des Moluques.

Cet oiseau mesure 31 cm et a une espérence de vie d'environ 28 ans.

La maturité n'apparait qu'après 2 à 3 ans. Les mâles et femelles ne se différencient pas.

Le lori des Moluques vit près des plantations et des habitations. On le trouve également dans les forêts de montagne à une altitude jusqu'à 1200-1300 mètres.

C'est un nectarivore. Il a donc, comme tous les autres loris, une langue en forme de pinceau capable de récupérer le nectar de fleurs. Il contribue ainsi, à sa façon, à la pollinisation des plantes.

Quand les arbres sont en fleurs, ils se rassemblent en grand nombre. Cela n'est pas sans conséquence sur les cultures notamment les fruitiers. D'autant que ce lori mange également des fruits.

C'est un oiseau détenu  depuis longtemps en captivité et qui se reproduit assez aisément.

A priori, il n'est pas nécessaire d'avoir des installations très grandes. Une volière de 3 mètres de long x 2 mètres en hauteur et 1 mètres en largeur devrait suffire.

Un abri sera nécessaire en raison de notre climat et le sol cimenté permettra un meilleur nettoyage de ces soiseaux dont les déjections sont très liquides.

Il conviendra d'isoler le couple, ce dernier pouvant être agressif pour protéger son territoire.

La nourriture est composée principalement de nectar. On trouve maintenant aisément ces produits dans le commerce. Un éleveur du club donnait de la bouillie pour bébé à ses loris.

Les fruits sont aussi appréciés comme la pomme ou la poire. Mais tous nos fruits sont, en général, bienvenus. Quelques légumes comme les concombres, les carottes ou les tomates sont aussi avalés. On émettra une réserve sur les bananes (qui font grossir) et les oranges (acides). Quelques vers de farine peuvent aussi proposés de temps en temps.

La reproduction ne pose pas de problèmes particuliers. Le nid fait, en général, 40 cm de haut pour un diamètre de 30 cm et une ouverture de 8 cm. L'oiseau accepte aussi les nids carrés (18cm x18 cm).

La ponte est de 2 oeufs, parfois 3 (mais là, ça devient plus compliqué pour les parents) couvés 28 jours. Les jeunes sont nourris par la femelle que le mâle nourrit sur le nid. Les jeunes quittent le nid vers 70 jours.

Le couple peut mener à bien 2 voire 3 nichées par an.

OISEAUX - LA FEMELLE DU PETIT CHANTEUR DE CUBA

Publié le 19/08/2014 à 17:48 par lesoiseauxdufaucigny Tags : oiseau petit chanteur de cuba
OISEAUX - LA FEMELLE DU PETIT CHANTEUR DE CUBA

Les différences sont notables.

La raréfaction de cet oiseau en captivité va poser la question de la consanguinité.

Rappelons au passage que les clubs et associations sont aussi là pour favoriser les contacts entre passionnés.

OISEAUX - LE PETIT CHANTEUR DE CUBA

Publié le 19/08/2014 à 16:58 par lesoiseauxdufaucigny Tags : oiseau oiseaux petit chanteur de cuba tiaris
OISEAUX - LE PETIT CHANTEUR DE CUBA

Bien connu des amateurs d'oiseau, tant par ses couleurs que par son chant, le petit chanteur de Cuba - Tiaris canora - habite...Cuba.

Mais aussi les Bahamas depuis 1963 où il a été introduit à la suite d'un accident d'avion. On ne parle pas des oiseaux échappés de cage qui se sont acclimités ici et là tant que le climat le permettait.

Elle vit également sur les Iles Turks & Caicos dans les Antilles.

Ce Tiaris appartient à la famille des Embérizidés. Mais une orientation vers la famille des tangara est en cours.

A Cuba, on le trouve dans les plaines herbeuses, les jardins, les vergers, les haies et les buissons bordant routes et chemins, les bois parsemés de taillis et les forêts de conifères.

Il vit en couple ou en petit groupe en dehors de la période de reproduction

 Il est combatif et défend ardemment son territoire. Il recherche sa nourriture composée de graines et d'insectes dans les hautes herbes ou sur le sol. Le mâle chante sur une branche isolée et bien en vue.

Le petit chanteur de Cuba a été importé pendant de très nombreuses années. Ce n'est plus le cas aujourd'hui (les exportations auraient cessées sur décision de Fidel Castro) bien que l'on lise (le blog y a fait mention au début de cette année) la reprise d'exportations d'oiseaux mais l'histoire ne dit pas si le Tiaris en fait partie.

Les éleveurs n'ont pas été tentés par cet oiseau bon marché. Nous voyons, maintenant, de temps en temps, un mâle en exposition.

L'élevage en captivité remonte à plus d'un siècle. Le mâle est réputé pour être très batailleur, ce qui fait du petit chanteur de Cuba un oiseau difficile pour une volière communautaire. Le mâle dominant tuera les autres mâles.

Mais il semble aussi que, chez cet oiseau, il y a du "Hyde" et du "Jeckill". Une reproduction en volière peut bien se passer mais aussi tourner au carnage. Un cas typique ? Vous avez une colonie où tout se passe bien. Vous enlevez le mâle pour le mettre, par exemple, en exposition. Vous le réintroduisez dans la volière quelques jours plus tard. Et là, il fait la guerre à ses anciens colocataires.

Si l'on tente la reproduction, mieux vaudra isoler le couple pour éviter que la défense du territoire finisse mal pour certains voisins...Certaines femelles peuvent aussi s'avérer belliqueuses.

Les oiseaux ayant du jaune dans leur plumage attirent plus facilement la violence ce petit chanteur de Cuba.

Bon, tout ça dépend aussi des conditions d'hébergement. Entre la petite cage d'intérieur et la volière de plusieurs mètres cubes plantée, il y a un monde. Fragile quand même.

Cet oiseau est capable de construire son nid, d'élaborer un nid dans un nichoir artificiel et même de squatter le nid d'un autre oiseau. Plusieurs nids peuvent être entrepris en même temps. Le choix se fait un peu plus tard mais nous ignorons sur quels critères.

La ponte est de 3 à 5 oeufs qu'elle couve entre 11 et 13 jours.

Les jeunes devront recevoir une nourriture animale comme les araignées, les drosophiles et autres insectes comme les vers de farine.

Les graines mi-mûres et le millet en grappe sont indispensables pour les jeunes (mais aussi pour la bonne santé des parents).

Sa population décroit suite à l'impact de l'homme sur son environnement.

Son élevage, quoique peu compliqué, nécessite beaucoup d'attention.

Bonne chance aux détenteurs de cet oiseau dans leur tentative de reproduction.

 

OISEAUX - LA PALETTE A MANTEAU D'OR

Publié le 19/08/2014 à 12:02 par lesoiseauxdufaucigny Tags : oiseaux palette prioniturus platurus
OISEAUX - LA PALETTE A MANTEAU D'OR

Le nom peut paraitre étrange. Il l'est.

Ce perroquet appartient à la famille des Prioniturus qui comprend 6 espèces. Celle-ci vit aux Philippines et en Indonésieoù elle fréquente les forêts humides.

Ce qui fait leur particularité est la forme des 2 rectrices de la queue.

Celles-ci sont allongées et se terminent en forme de raquette.

A l'origine, les scientifiques ont donné à ces perroquets le nom de "Palette", l'ancien nom des raquettes de Badmington...

Cette "raquette" est la terminaison d'un rachis nu et n'apparait qu'à la deuxième mue.

Ces oiseaux sont très rares en captivité. Les parcs ornithologiques pourraient en détenir mais il ne semble pas que les particuliers détiennent ces oiseaux.

L'espèce qui semble être la plus belle est la palette à manteau d'or - Prioniturus platurus. Elle serait aussi la plus détenue.

Elle mesure 28 cm. La femelle n'arborerait qu'une couleur verte, plus clair sur le dessous.

Il existe 3 sous espèces qui vivent dans différentes iles indonésiennes.

Peu d'information sur leur détention. Ces oiseaux seraient sensibles au froid et apprécient beaucoup la chaleur.

La nourriture est variée. Les fruits (mangues mais aussi bananes, papayes, figues, etc), les baies, les fleurs, les noix et les graines sont à son menu. La Palette ne se déplace guère au sol.

Cet oiseau était en annexe II CITES en 2000 avec 175 oiseaux à l'exportation.

La population, à l'état sauvage, semble stable.

OISEAUX - LE GEAI SUPERBE -

Publié le 18/08/2014 à 16:33 par lesoiseauxdufaucigny Tags : corvides geai bande oiseau oiseaux
OISEAUX - LE GEAI SUPERBE -

C'est vrai qu'il l'est !

C'est un geai que l'on trouve dans les forêts de la cordillère des Andes de la Colombie et de l'Equateur. Soit 19700 km².

C'est une espèce rare dont le territoire est limité aux forêts humides des versants andins des deux pays qui l'hébergent.

Cyanolica Pulchra se distingue des autres membres de la famille Cyanolica par un plumage plus sombre mais surtout par l'absence d'une bande noire sur la poitrine ainsi que par une couronne plus blanche que celle des autres membres de cette famille.

Cet oiseau qui mesure 27 cm dont l'espèce est monotypique. Il n'y a pas de variations de plumages. La femelle ressemble au mâle mais semble plus brune sur le dessus.

Il se nourrit d'insectes comme les araignées, mille-pattes, etc. Il cherche sa nourriture dans les branches et le feuillage à faible hauteur passant d'arbres en arbres. Il est plutôt discret et se déplace seul ou en couple.

Comme nous le disions, c'est un geai qui devient rare à l'état sauvage. Territoire limité où il est très localisé puisqu'on ne le trouve que sur une bande étroite de montagne très humide.

Son déclin a été amorcé en 1970 (du moins, c'est la date de l'étude). Les activités humaines y sont pour beaucoup. C'est un oiseau qui s'avère extrêmement sensible aux modifications de son biotope. Avec la construction des routes, les plantations de coca et de palmiers (pour l'huile de palme), les concessions forestières importantes ainsi qu'extension des pâturages, ce geai superbe a du mal à survivre.

Pas de trace d'élevage de cet oiseau. On ne connait pas le nombre de ces oiseaux à l'état sauvage.

Donc, un avenir que l'on devine aisément. Malheureusement.

 

OISEAUX - LA PRINCESSE DE GALLES MALE OU FEMELLE ?

Publié le 17/08/2014 à 20:08 par lesoiseauxdufaucigny Tags : oiseaux princesse de galles polytele
OISEAUX - LA PRINCESSE DE GALLES MALE OU FEMELLE ?

Ce n'est pas toujours simple de différencier le mâle de la femelle chez cette perruche.

Un oeil attentif vous dira que la calotte est moins brillante, plus grise que bleu chez la femelle, que le bec est moins rouge chez elle, que sa queue est plus courte.

Tout cela est vrai. Mais il est un point que certains ont relevé, qui porte sur l'observation de la troisième rémige de l'aile. Chez le mâle âgé d'au moins 1 an, cette rémige est prolongée d'une excroissance de plume d'environ 1 à 2 cm.

Pour d'autres éleveurs, il semblerait que le mâle ait une plume de la queue en forme de cuillère que l'on appelle aussi "spatule". La femelle n'en aurait pas ou elle serait quasiment indistincte. Cette spatule apparait à la première mue (après 1 an).

La reproduction se fait avec des oiseaux âgés de 3 ans.


DERNIERS ARTICLES :
OISEAUX - LE PERROQUET DE MEYER
Cet été particulièrement intéressant a été l'occasion de de parcourir certains souvenirs d'expo. C'est ainsi que cette photo de perroquets de Meyer a refait surface. Elle
OISEAUX - LES CAGES D'ELEVAGE D'UN ELEVEUR DE CANARIS
Il s'agit de cages italiennes de marque Ital Gabbie de 60 cm de long x 33 cm de large et 33 cm de haut. Elles se démontent pour un meilleur nettoyage mais il n'est pas po
OISEAUX - L'ASTRILD DES FEES
Evoquons aujourd'hui ce petit exotique africain que j'ai eu la chance de détenir, il y a quelques années. Estilda charmosyna était considéré comme une sous-espèce d'Estri
OISEAUX - L'ARA RUBROGENYS
Il porte aussi le nom d'ara de Lafresnaye ou d'ara à front rouge. Sa population est en fort déclin. Il vit dans une région très restreinte de la cordillère des Andes en B
OISEAUX - LE LORI ECARLATE
Il porte aussi le nom de Lori rouge. Eos Bornea vit en Indonésie et plus particulièrement sur un ensemble d'iles appartenant à l'archipel des Moluques. Ce territoire couv
forum